« « Hasdaï Crescas, l’insertion sociale d’une autorité à l’époque des troubles » »

Claire Soussen

REJ vol. 181, n° 1-2, 69-86

Résumé

La figure de Hasdaï Crescas, philosophe, exégète, dirigeant communautaire, illustre les difficultés et la précarité des élites juives au tournant des XIVe et XVe siècles, période marquée par le durcissement général de la condition des juifs en Occident. Il s’agira de montrer la ligne étroite sur laquelle évolue cet homme de l’«entre-deux», investi par le pouvoir de fonctions éminentes et attaché à restaurer la confiance de ses coreligionnaires dans un contexte de forte incitation à la conversion. Sa Réfutation des dogmes chrétiens appuiera l’analyse.

Abstract

Hasdai Crescas, philosopher, exegete, community leader, illustrates the difficulties and precariousness of the Jewish elites at the turn of the fourteenth and fifteenth centuries, a period characterised by the general hardening of the condition of Jews in the West. The aim of this article is to show the narrow line on which evolves this man of the ‘in between’, invested by the power with eminent functions and committed to restoring the confidence of his co-religionists in a context of strong incitement to conversion. His Refutation of Christian Dogmas will support the analysis.