« Prophet of gloom or comfort. The conflicting portrayals of Jeremiah’s prophecy in Pesiqta’ de-Rabh Kahana’ »

Arnon Atzmon

REJ vol. 176, n° 3-4, p.269-293

Résumé

Les pisqa’ot de la Pesiqta’ de-rabh Kahana’ (PDRK) qui accompagnent les deux haphṭarot de réprimande précédant Tiš’a be-abh diffèrent radicalement dans leur évaluation de Jérémie et de sa prophétie. Dans la première pisqa’, Les paroles de Jérémie, la prophétie de Jérémie est présentée comme une sévère réprimande : en cela, elle est semblable à la prophétie de Moïse et se distingue des douces prophéties d’Isaïe et d’Ézéchiel. La seconde pisqa’, Écoutez la parole du Seigneur, dépeint la prophétie de Jérémie de façon plus posée et la compare à la réprimande respectueuse que Jacob adresse à Laban. Le langage irrespectueux et sévère utilisé par Isaïe et Ézéchiel apparaît au contraire sous un jour négatif. Sachant qu’il y a plusieurs manières de comprendre les différences entre ces deux pisqa’ot, je suggère que le rédacteur de PDRK les a intentionnellement façonnées ainsi, afin d’influencer l’auditoire qui les écoute durant trois semaines à la synagogue.

Abstract

The pisqa’ot of the Pesiqta’ de-rabh Kahana’ (PDRK) accompanying the two haphṭarot of rebuke that precede Tiš’a be-abh radically differ in their appraisal of Jeremiah and his prophecy. In the first pisqa’, The words of Jeremiah, Jeremiah’s prophecy is portrayed as a harsh rebuke, contrasted with the gentler prophecies of Isaiah and Ezekiel, and compared with the similarly harsh prophecy of Moses. The second pisqa’, Hear the word of the Lord, paints Jeremiah’s prophecy in a gentle light, comparing it with Jacob’s respectful rebuke of Laban, and this time contrasting it favorably with the harsh and disrespectful language used by Isaiah and Ezekiel. While there are several ways we might understand the sharp differences between these two juxtaposed pisqa’ot, I suggest that the editor of PDRK intentionally fashioned them in this manner so as to influence and shape the mood of the synagogue audience hearing them during these three weeks.