Aix-Marseille Université, MMSH, Centre Paul-Albert Février / Textes et Documents de la Méditerranée Antique et Médiévale

Type de l'institution : 
Université
Statut: 
public

Coordonnées

MMSH, 5 rue du Château de l'Horloge BP 647
13094
Aix-en-Provence
France
Tél.: 
04 42 52 49 63
Formation(s) - Diplôme(s): 

Le Centre Paul-Albert Février (UMR 7297) et le département des sciences de l’Antiquité proposent une formation de master dans le cadre de la mention "Histoire et humanités".

Cette formation s’adresse aux étudiants en histoire et en lettres classiques. Les étudiants de lettres classiques sont invités à s’inscrire dans la spécialité 3 : "Civilisations méditerranéennes antiques et médiévales" (recherche et enseignement). Cette spécialité offre aux philologues et aux historiens une formation historique philologique et littéraire dans le domaine des mondes méditerranéens anciens et médiévaux. La formation propose une initiation aux questions actuelles de la recherche, appuyée sur une maîtrise pratique des outils spécifiques à l’étude des sources anciennes et médiévales (langues anciennes, paléographie, épigraphie…).

Cette spécialité intègre également, pour les étudiants qui souhaitent s’orienter vers les métiers de l’enseignement, une préparation aux concours du CAPES et de l’agrégation. Les étudiants peuvent préparer et passer les épreuves du CAPES de lettres classiques au cours de leur année de master 2.

Responsables de la spécialité : Laure VERDON, maître de conférences en histoire du Moyen Age, chercheur au laboratoire "Temps, Espaces, Langages, Europe méridionale - Méditerranée" (TELEMME)

Enseignants / Chercheurs rattachés à l'institution: 

Centre Paul Albert-Février (CPAF-TDMAM)

Textes et documents de la Méditerranée antique et médiévale (TDMAM)

Le Centre Paul-Albert Février mène des recherches croisées en histoire des religions et des textes, sur les traditions classiques et bibliques.

Il regroupe des philologues, linguistes, historiens, égyptologues et philosophes, spécialistes de grec, de latin, d’hébreu, de copte, de sanskrit, d’arabe et d’arménien : universitaires, chercheurs au CNRS, doctorants ou enseignants du secondaire. Leurs travaux s’insèrent au sein de réseaux de recherche français et internationaux.

Ce sont 23 chercheurs et enseignants chercheurs, 11 doctorants, 2 post-doctorants et une trentaine de membres associés qui travaillent ensemble sur des thématiques comme :

Le judaïsme et le christianisme, la philosophie et la littérature grecques, le politique dans l’Antiquité, l’humanisme latin, l’écriture de l’histoire, l’historiographie égyptienne et copte, la médecine antique, l’épigraphie et la linguistique sanskrites, la philosophie arabe médiévale…

Le laboratoire est une unité de recherche du CNRS et de l’université d’Aix-Marseille (UMR 7297). Créé en 2001, il fait partie de la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme, département de recherche et d’enseignement en sciences humaines et sociales, spécialisé dans le monde méditerranéen.

Il est couramment appelé CPAF, en hommage au professeur de l’université de Provence Paul-Albert Février (1931-1991), dont les recherches archéologiques et historiques dans le domaine de l’Antiquité chrétienne font autorité. Son nom officiel est TDMAM (Textes et documents de la Méditerranée antique et médiévale).

Les spécificités du CPAF dans le champ de recherche français

L‘originalité du laboratoire est de mener des recherches à la fois sur la tradition classique et sur la tradition biblique dans la longue durée, depuis l‘Antiquité jusqu‘à la période contemporaine, en passant par le Moyen Âge et la Renaissance. Il n‘y a pas de centre de recherches équivalent en France.

Le CPAF privilégie l’interdisciplinarité ainsi collaborent ensemble : historiens, philologues, linguistes, égyptologues et philosophes.

Ils étudient les langues arabes, arménienne, copte, hébraïque, grecque, latine, sémitiques. Ils sont égyptologues, spécialistes du judaïsme du Second Temple et du judaïsme moderne et contemporain, spécialistes du monde gréco-romain, de l’arabe médiéval ou encore de l’humanisme de la Renaissance, patrologues, byzantinistes.

Thèmes de recherches

Le Centre Paul-Albert Février a, depuis son origine, développé une forte spécificité en histoire des religions, tout particulièrement dans le domaine de la tradition biblique.

Un deuxième pôle de recherches s’est structuré autour de l’étude des textes et documents de la Méditerranée classique, sur une période large qui va de l’époque homérique à la Renaissance.

Les travaux du CPAF s’inscrivent pour 2012-2017 dans quatre axes de recherche :

  • La construction et la transmission des savoirs de la méditerranée antique et médiévale.
  • Le phénomène religieux en méditerranée : les textes et les rites fondateurs et leurs interprétations.
  • Le langage et la poétique des mondes antiques, médiévaux et humanistes.
  • Les figures du pouvoir dans l’Antiquité.

Liste de membres